Les organisations représentatives des centres de santé en ordre de marche pour défendre la pérennité des infirmiers en CDS

  • Post category:non classe

En juin 2021, les Organisations gestionnaires de centres de santé ont interpelé les pouvoirs publics sur le devenir des centres de santé infirmiers (CSI) et plus généralement des infirmiers en centres de santé sous l’intitulé « Les centres de santé infirmiers, oubliés du Ségur de la Santé : leur pérennité menacée ». En juillet 2021, un premier contact avec la DGOS sur le sujet a été pris. Cet été, la C3SI a développé un dossier circonstancié, soutenu par les organisations du RNOGCS, qui sera diffusé cette semaine.

Avec l’entrée en application le 1er octobre 2021 des accords de branche des services à domicile, la situation particulière des centres de santé qui salarient des infirmiers pour une activité de soins ambulatoires se précise. L’activité de ces structures de premier recours ne peut pas absorber ces augmentations légitimées par le Ségur de la Santé ; à courte échéance c’est donc l’ensemble de ces activités qui sont plus que menacées.

La C3SI avec le soutien des organisations regroupées au sein des RNOGCS a réalisé un dossier qui détaille à travers l’exemple d’un centre de santé infirmiers en « bonne santé » l’impact des revalorisations salariales sur ses charges et résultats. Les revalorisations sont nécessaires pour maintenir un potentiel humain sur le terrain mais la traduction de l’évolution de près de 15% de la masse salariale, n’est pas compensée.

Nous alertons sur l’urgence d’une prise en compte circonstanciée et spécifique aux centres de santé pour maintenir l’existant. Nous demandons dans le même temps d’engager un travail avec les gestionnaires de centres de santé sur le modèle économique des pratiques infirmières en centre de santé qui garantissent la pérennité des missions pluriprofessionnelles des centres.

le RNOGCS a diffusé largement le dossier à destination du ministre de la santé,  la Directrice générale de la DGOS, le Directeur de la DSS, le directeur général de la CNAM afin de faire prendre conscience de l’impact des mesures de revalorisations salariales non seulement dans le monde associatif mais également mutualiste et des collectivités territoriales. 

Le conseil d’administration de la C3SI, qui aura lieu le 21 septembre 2021, sera l’occasion de développer notre stratégie de communication locale afin de faire connaitre les futures difficultés de nos centres de santé au plus grand nombre et d’envisager diverses modalités d’actions que nous partagerons et définirons lors de ce CA.